15 avril 2020

Qwesta et Sikim s’allient pour créer les questionnaires intelligents du futur

C’est la rencontre de deux start ups françaises spécialisées dans l’intelligence artificielle. D’un côté, un chatbot adopté par de grands groupes. De l’autre, un concepteur de questionnaires intelligents utilisé par des milliers de clients. Ensemble, Sikim et Qwesta ont l’ambition de démocratiser l’utilisation des chatbots pour qu’ils soient accessibles à toutes les entreprises. L’objectif : apporter aux internautes des réponses personnalisées dans un chatbot.

Posé de façon très schématique, le chatbot Sikim est la FAQ la plus intelligente et la plus ergonomique que l’on puisse imaginer : vous posez une question sur un site internet, sur Messenger, sur Alexa, et l’assistant Sikim se charge de vous donner la réponse. Il peut être installé sur les sites internet de chaque entreprise et fonctionne dans tous les domaines d’activité. Sikim vous permet également de prendre un rendez-vous ou de préparer une campagne de mailing à l’attention de vos clients.

Mais comment transformer un outil chargé de répondre aux questions en un outil capable d’analyser votre attente et de vous apporter des réponses plus complexes ? C’est dans ce cadre que Sikim et Qwesta ont décidé d’unir leurs forces. Nous avons retrouvé le dirigeant de Sikim, Sébastien Biaudet, afin qu’il nous explique sa vision et les enjeux de son partenariat avec Qwesta.


A quelle logique répond l’accord de distribution entre Sikim et Qwesta ?

Sébastien Biaudet : Chez Sikim, nous voulions être capable de proposer des formulaires pour collecter les réponses dans nos chatbots, et de poser des questions personnalisées aux utilisateurs. Mais pour cela, il faut savoir traiter un formulaire, analyser l’information et en extraire des statistiques. Ce n’est pas notre métier, c’est celui de Qwesta qui est à la pointe en la matière. Par conséquent, l’association de Sikim et de Qwesta est une rencontre entre deux technologies complémentaires.

Comment cela va-t-il se traduire dans les faits ?

Sébastien Biaudet : Nous allons pouvoir offrir à nos clients des solutions clés en mains. Concrètement, le rôle de Sikim était de vous proposer un assistant conversationnel le plus complet et compétent qui soit. Imaginons que l’un de nos clients possède une boutique en ligne de vêtements sur laquelle il souhaite intégrer un chatbot. Si un client pose la question « Quand mon colis sera-t-il livré ? », le chatbot Sikim y répondra instantanément. En revanche, en utilisant Qwesta, nous pouvons désormais inverser cette logique. Nous pouvons créer un questionnaire entier. Ainsi, le chatbot est capable de poser les questions et de mener l’entretien. Pour reprendre l’exemple d’une boutique en ligne, nous pourrons par exemple mener un entretien sur le thème « Laissez-moi comprendre comment vous comptez utiliser vos chaussures de sport afin de vous proposer le meilleur modèle pour votre pratique sportive ». C’est un changement de modèle radical qui a l’avantage d’apporter beaucoup plus d’analyse et de personnalisation dans l’échange avec le client.


Dans les faits, comment cela va-t-il fonctionner ?

Sébastien Biaudet : Il y a deux niveaux d’utilisation. Le premier consiste à intégrer un questionnaire personnalisé dans les compétences du chatbot. Le client va poser toutes ses questions et nous serons amenés à lui proposer de répondre au questionnaire lorsque nous percevons qu’il est opportun pour le client d’avoir une réponse entièrement personnalisée. Nous pouvons prendre le cas d’un client de Qwesta, DC pilot qui est spécialiste de l’accompagnement en direction commerciale. Si vous dites sur le chatbot de DC pilot « J’ai une perte de chiffre d’affaires », nous pouvons vous envoyer vers un autodiagnostic sur vos performances commerciales.
Le second niveau consiste à lancer immédiatement le questionnaire personnalisé pour accompagner immédiatement le client. Les deux niveaux sont fonctionnels, il appartient à nos clients de faire le choix en fonction de ce qu’ils estiment plus pertinent pour leurs internautes.

Y a-t-il déjà des réalisations concrètes ?

Sébastien Biaudet : Oui, nous avons réalisé en partenariat avec le Ministère de la Santé et des Solidarités un outil baptisé « ISA vous répond ». Il s’agit d’un agent conversationnel capable de vous accompagner dans le diagnostic du Covid-19. Concrètement, nous avons créé une immense FAQ avec les données du ministère, et nous avons intégré un questionnaire créé par Qwesta permettant de vous aider à savoir si vous êtes susceptible d’être atteint par le Covid-19. Nous nous attendons à réaliser encore beaucoup de projets de ce type avec nos clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *